ERU 17 - Présentation générale

L’ERU 17 (Alzheimer : évaluation, thérapie, formation) (axes1,2,3) conduit des recherches sur un outil d’évaluation pragmatique et écologique des troubles de la communication chez les patients Alzheimer : la GECCO (axe 1).

Une version minimale (dépistage) de la GECCO a été élaborée et validée sur 128 malades Alzheimer et 35 sujets témoins.

Par ailleurs une recherche a été effectuée dans le cadre d’un mémoire d’orthophonie, et va se poursuivre, sur l’influence des fonctions exécutives sur la production d’un discours narratif de patients-Alzheimer.

Dans le cadre de l’axe 2, l’ERU 17 conduit des recherches sur les thérapies orthophoniques qui peuvent être proposées dans le cas de la maladie d’Alzheimer, notamment la thérapie écosystémique des troubles de la communication avec la réalisation d’outils permettant de former les aidants.

 L’ERU 17 a réalisé un travail de recherche dans le cadre d’une convention “ Améliorer les pratiques d’orthophonie lors la prise en charge diagnostique et thérapeutique des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou Démences ” entre la HAS et le Collège Français d’orthophonie (CFO), destiné à l’élaboration d’outils permettant d’améliorer la communication des/ et avec les patients Alzheimer et de prévenir les troubles du comportement (programme pilote impact clinique AMI Alzheimer)

L’objectif était de favoriser dans le cadre de la mise en œuvre des programmes pour l’amélioration et l’évaluation des pratiques, le recueil des indicateurs de pratique clinique de la HAS sur l’AVC (cf ERU 22) et l’Alzheimer (ex : registres de pratiques, audits, …).

Le domaine d’action de la thérapie écosystémique a été élargi à un réseau social plus étendu, notamment aux commerçants. Dans le cadre de mémoires d’orthophonie, des guides de communication personnalisés ont été élaborés. Ces guides, à l’usage des commerçants, les sensibilisent aux difficultés spécifiques de leurs clients. Ils donnent des clés pour adapter leur communication, les échanges en seraient améliorés et perdureraient dans le temps. Après cinq mois d’utilisation, une comparaison entre ceux qui ont bénéficié du guide et les autres a montré des résultats positifs. La thérapie écosystémique peut donc être mise en place à plus grande échelle.

L’influence de l ‘émotion sur la communication des patients-Alzheimer a aussi été étudiée  ainsi que celle des gestes.
Par ailleurs une recherche a été effectuée dans le cadre d’une thèse co-dirigée par Thierry Rousseau sur le rôle de la thérapie assistée par un animal (soutenance : 12/12/16).

Au sein de l’axe 3, l’ERU 17, dans le cadre d’un partenariat avec la Fondation Caisse d’Epargne pour la Solidarité a formé des orthophonistes (1212 en France et Outre-mer en 2006-07) à la thérapie écosystémique des troubles de la communication dans la maladie d’Alzheimer et un protocole leur a été fourni pour recueillir des données auprès de leurs patients afin de faire un suivi longitudinal de 18 mois et de mesurer ainsi l’efficience de cette thérapie. Des résultats ont été publiés.

Par ailleurs, dans le cadre de la convention CFO-HAS, l’objectif était de tenter d’identifier les priorités d’amélioration et valoriser les progrès observés sur les 2 thèmes AVC et Alzheimer.

L’efficacité de la thérapie écosystémique des troubles de la communication dans la maladie d’Alzheimer a été évaluée sur 30 patients suivis pendant six mois comparés à un groupe-témoin de 10 personnes. Ainsi, à l’inverse des témoins, la communication de la majorité des patients suivis est devenue plus efficiente. De plus, leurs troubles du comportement et leur prescription de neuroleptiques ont diminué ou se sont stabilisés.

L’ évaluation de l’efficacité de la thérapie écosystémique des troubles de la communication, a été poursuivie avec pour objectif de montrer la diminution des troubles du comportement en prenant comme indicateur la diminution de la prescription/consommation de neuroleptiques (cf programme AMI Alzheimer / HAS).

Les thématiques de recherches en cours et à venir sont les suivantes :

-          L’influence des facteurs personnels sur la communication des patients-Alzheimer notamment la personnalité.
-          L’influence du profil de l’atteinte cognitive sur cette communication (notamment les fonctions exécutives)
-          L’évaluation de l’efficacité de la thérapie écosystémique
-          Travail au niveau de la thérapie écosystémique à destination du réseau social /du guide de communication entre le patient et ses partenaires sociaux 
-          Travail au niveau de la GECCO dépistage

 

 



Promouvoir, organiser, développer et initier la recherche dans le domaine de l'orthophonie.

LURCO